GOD is POP /// by Stéphane Guillerme

GOD is POP      ///       by Stéphane Guillerme

03 Les délices delhiites suite / Delhi delights Part II 20/01/2013

SOLDESSALESSOLDESSALESSOLDESSALESSOLDES 

 

 

Nous y voici, Delhi est rentré dans le 21ème siècle et a trouvé sa place parmi les capitales du monde, vitrine de la « Shining India » (l’Inde éclatante) dont s’enorgueillissent ici de nombreux citoyens. Quinze ans que j’y viens et tant de changements remarquables ont été opérés dans cette mégapole de 20 millions d’habitants : métro, avenues nettoyées de ses sans-abris, chaussées parfaites, circulation routière cohérente, constructions quasi singapouriennes et courtoisie dans les files d’attente:) L’Inde s’inscrit dans son temps, dans sa stature de méga-puissance, économie galopante, satellites envoyés dans l’espace, force nucléaire, Inde des millionnaires à la fortune arrogante et dont la classe moyenne consomme frénétiquement ses week-ends dans les centres commerciaux rutilant, optimisme inconnu de nos sociétés occidentales depuis la fin des années 60, conscience écologique, carburant vert et autobus fonctionnant au gaz.

Et comble de tout : l’Inde reste spirituel, et souriante.

Ça en est juste un peu trop pour nous, occidentaux héritiers d’un système mondialement (ou preque) hégémonique offrant à sa propre population que névroses et pathologies diverses, ankylosé dans son surplus de graisses et son confort matériel, perdus et dispersés dans des combats plutôt dérisoires : mariage pour tous ou non, alcoolémie à 0 ou à 0,5 %, avec la main droite ou avec la main gauche ? et tout ça pour finir au Prozac.

 

Mais bon il faut bien reconnaître que l’Inde décrite ci-dessus est l’Inde au mieux de sa forme mais que j’ai rencontré décrite de cette manière tout autant que de celle de l’article précédent (Les délices delhiites I), parfois dans l’oeil de certains faiseurs d’images (reporter , photographe ... l’objectif a sa subjectivité), parfois dans la patte de faiseurs de phrases (écrivains – journalistes). Les réalités du pays sont certainement dans l’entre-deux.

 

Méfions-nous des faiseurs d’opinion et illusionnistes de tous poils, ils ont le pouvoir de vous tirer vers leur vision subjective du monde et d’en faire des vérités absolues.

Souvenons-nous l’écrivain bengali Rabindranath Tagore qui a écrit cette superbe métaphore : « L’illusion est la première apparence de la vérité ».

 

 

Parc d'Hauz khas village, petit quartier aux boutiques destinés à la classe supérieure indienne.

 

Park of Hauz Khas village, small shopping area for the upper class.

 

 

 

 

La jeunesse delhiite est devenu totalement accro aux portables et iphones

 

The delhiite youth is totally hooked on cellphones and iphones

 

 

 

Touriste chinois visitant Delhi et photographiant la "India gate" quelques jours avant la parade du jour de l'Independance, Republic day.

 

Chinese tourist visiting Delhi and picturing the "India gate3 a few days before "Republic day"

 

 

 

Here we are, Delhi entered the 21st century and found its place amongst the capitales of the world, VITRINE of the « Shining India », the pride of so many citizens of the country.

Fifteen years that I come and so many remarkable changes occured in this 20 millions inhabitants megapole : metro, homeless free avenues, perfect roads, tidy trafic, buildings almost singaporians and kindness while doing the queue :) India caught up with the Time, India mega-power nation, strong economy, satellites in the space, nuclear power, India of the multi – millionaires by numbers, middle classe frankly consuming during the week-ends in huge and fancy shopping malls, optimism unknown from our westerns societies since the late 60’s, ecological awareness, green fuel and buses running with gas.

And beyond all : India stays still spiritual and smiling.

It’s just too much over the top for us, westerners living in our hegemoniac system offering to its own population mainly nevrosis and various pathologies, stiffened in its fat and its materialistic comfort, lost in endless fights rather insignificant : mariage for everyone (gays, lesbians etc ..), alcohol limit while driving 0 % or 0,5 %, with the left hand or the right hand ? All of that to end up high on Prozac.

 

But well, I have to say that the India that I have just described is the India at its best shape although that I have met in various magazines, as well as I have met other articles with the previous (Delhi delights I) perspective, sometimes through the eye of some images makers (photographe and cameraman-reporter) or sometimes through the writing of some sentences makers (writer, journalistes, novelists). The realities are surely in between that.

 

Be aware of the opinion-makers and any other illusionist, they have the power to drag you to their opinion and make you think that’s the absolute truth.

Remember this beautiful metaphor from Rabindranath Tagore :

« The illusion is the first appearance of the truth».

 

 

Vieille ambassador dans un quartier résidentiel riche en plein centre de Delhi.

 

Old Ambassador in a rich residential area in the center of Delhi.

 

 

 

La voiture de l'ambassadeur quitte un restaurant chic à deux pas de Connaught place.

 

The car of the ambassador is leaving a high class restaurant, 2 steps from Connaught place 

 

 

 

 

 

SOLDESSALESSOLDESSALESSOLDESSALESSOLDES 



20/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 40 autres membres