GOD is POP /// by Stéphane Guillerme

GOD is POP      ///       by Stéphane Guillerme

14 MISSING 18/03/2013

I am MISSING you

 

 

L’Inde est si grande et la propension de sa population à s’y perdre est telle que les chiffres filent le tournis, il semble qu’une partie de ses habitants se fait avaler par le territoire.

Incroyable manne financière pour chroniqueurs judiciaires, tous ces cas, recensés ou non, donnent des chiffres à faire pâlir le Triangle des Bermudes. Tout s’explique, ou presque, mais ici on manque d’inspecteurs Clouzot pour résoudre les innombrables cas de disparition. MISSING est le mot, celui affiché sur les murs des villes, des stations de bus et de train, portes de sortie de beaucoup de disparus mais aussi leitmotiv de nombreuses familles touchées par ce phénomène que seul l’espoir fait vivre. MISSING et parfois le mystère demeure et demeurera.

 

C’est lors de mon court séjour à la Shiva ratri d’Allahabad, à Bénarès et lors du retour en bus de 27 heures pour rejoindre Delhi, dans les stations de bus, sur de nombreux murs, que je remarquais ces petites affiches photocopiées montrant un visage et des informations le concernant : âge, lieu d’origine, vêtements portés, numéro de téléphone à joindre si informations et la somme d’une éventuelle récompense. Tout âge, hommes et femmes, enfants et vieillards, toutes conditions sociales quoique plus souvent de milieux défavorisés. Fait anecdotique : des occidentaux aussi disparaissent : drogue, crimes mafieux ou crimes ordinaires mais aussi recherche d’une nouvelle vie avec changement d’identité ou non.

 

Le fruit de mes recherches est assez effrayant et effarant. Les chiffres sont fluctuant et approximatifs mais convergent :  démesurés et astronomiques à l’échelle du pays.

Des dizaines d’enfants disparaissent chaque jour en Inde : fugue, égarement prolongé, kidnapping pour une rançon, kidnapping pour alimenter le trafic d’organes ou la prostitution, ou bien pour fournir de bons petits esclaves - jockeys pour les courses de dromadaires dans les pays du Golfe. La police se dit débordée et selon une de leurs habitudes (la même pour les cas de viol) elle ne prend les dépositions que de façon sporadique. Mais depuis cette année et l’immonde crime sexuel de Delhi en décembre 2012, certaines consciences se sont éveillées au problème, ou n’est-ce qu’une manœuvre politique, un placebo médiatique d’un gouvernement aux membres bien à l’abri de tels crimes (une très sinon trop grande partie des effectifs de la police est affectée à leur protection). Les gangs mafieux et crapuleux pullulent et se sentent eux aussi bien protégés au sein d’un pays à la bureaucratie indolente et au système fédéral qui n’aide guère à la facilité, surtout pour les MISSINGS.

 

Voici quelques liens vidéos, quelques liens à lire, ainsi que des liens utiles, TOUT EN BAS DE PAGE. En parler c’est continuer à réagir.

 

 

 Dans une ruelle de Bénarès

 

 

Une même personne peut avoir deux affichettes différentes

 

 

Bénarès, sur les ghats

 

 

Bénarès. Le texte est écrit en Telugu, la langue de l`Andhra Pradesh. Parmi les pèlerins, certains se perdent dans tous les sens du terme.

 

 

Sur les ghats de Bénarès, haut lieu de la spiritualité et des mafieux peu scrupuleux.

 

 

Bénarès - Pas d`âge pour se perdre ou "être perdu".

 

 

Bénaràs. Son nom indiquerait qu`il est du sud, certainement un pèlerin.

 

 

Station de bus de Kanpur, à mi-chemin entre Bénarès et Delhi, Uttar Pradesh.

 

 

Station de bus de Kanpur, à mi-chemin entre Bénarès et Delhi, Uttar Pradesh.

 

 

 

Quelque part dans une station de bus entre Bénarès et Delhi, Uttar Pradesh.

 

 

Quelque part dans une station de bus entre Bénarès et Delhi, Uttar Pradesh.



 

India is so big and the tendency of its population to get lost is such that you can feel dizy, it seems that a part of its inhabitants get swallowed by the territory.

Huge mean of income for court reporters, all these cases, reported or not, give a number that would make us think that India is an asian form of the Bermuda triangle. All gets an explanation, or almost, but here they have a big lack of Inspecteur Clouzot to solve the countless cases of missing people. MISSING is the word, the one on the walls of the country, on the walls of bus and train stations, exit for many missings. MISSING is also the leitmotiv of many families in pain due to this phenomenon, families that only hope keeps alive. MISSING and sometimes the mystery remain and will still.

 

It is during my short escape from Delhi to go to the Shiva ratri in Allahabad, then a few days in Varanasi, and also during the 27 hours bus trip to go back to Delhi, that I discovered these flyers stuck on the walls of the cities and of the bus stands that I crossed. These flyers would show a face and informations concerning that person : age, where from, clothes worn, telephone number to call in case of informations and the sum of an eventual reward. All ages, men and women, kids and elders, all social levels even if more often from lower social conditions. Anecdotal fact : some westerners too disappear : drug business, mafia or ordinary crimes but also sometimes the desir to switch to a new life with or without a change of identity.

 

The result of my little researches are frightening and astonishing. The numbers are fluctuating and approximates but go the same direction : excessive and astronomical, at the scale of the country. Tens of kids disappear every day in India : runaways, long lost, kidnapping for money, kidnapping to feed the organ trafficking as well as the prostitution trafficking, but also to provide the arabs countries some perfect jockeys for their camels’races. The police pretends to be too busy and not enough people facing these cases growing bigger day by day. And following a long tradition (especially for rape cases too) the police in many states are often reluctant to register first information reports for missing children, which means no formal case is even filed. But since this year and the horrific Delhi rape case that happened in december 2012, some great spirits of India woke up to the problem, or is it only a cynical political game, a mediatic placebo from members of a governement well protected from such crimes (an important part of the police forces are dedicated to protect the same politicians). The mafia and ordianry criminal gangs proliferate and feel also well protected in the midth of this country lead by an indolent bureaucacy and with a federal system that does not help much, especially for the MISSINGS.

 

Here are a few links to watch some videos, read some articles and some useful ones. To talk about is to keep the fight alive.

 

 

Delhi, vers la gare de New Delhi.

 

 

Dans une ruelle du quartier qui fait face à la gare de New Delhi railway station, Pahar ganj.

 

 

Perdu parmi d`autres affiches, une affiche MISSING à la recompense de 50.000 roupies (800 Euros)

 

 

Pas loin de la gare de New Delhi.

 

 

Sur le mur à l`extérieur de la gare de New Delhi on peut voir collées au mur d`enceinte quelques affiches de "Disparus".

 

 

Sur le mur d`enceinte de la gare - New Delhi, Pahar ganj

 

 

Sur le mur d`enceinte de la gare - New Delhi, Pahar ganj



Le pont de la gare où sont collées aussi des affiches de MISSINGS

 

 

Le pont de la gare où sont collées aussi des affiches de MISSINGS

 

 

Un missing du pont de la gare.

 

 

Une missing du pont de la gare.

 

 

 

Un missing du pont de la gare.

 

 

Un missing du quartier de la gare.

 

 

Les occidentaux aussi disparaissent parfois en Inde. Question de probabilité ???

 

 

Les journaux sont aussi un excellent moyen de communiquer à grande échelle.

 

 

Vu sur Facebook

 

 

Vu sur Facebook

 

 

 

LIENS vers des articles à lire. En anglais seulement !

Links towards some articles to read. In english only !

 

http://www.indiansmissing.com/

 

http://www.missingindiankids.com/

 

http://www.childlineindia.org.in

 

http://www.aljazeera.com

 

http://www.mnn.com

 

http://www.nationalturk.com

 

http://www.dailymail.co.uk

 

http://www.guardian.co.uk

 

 

 

LIENS vers des vidéos a visionner . En anglais seulement !

Links towards some videos to watch. In english only !

 

 

NDTV - Where are the india missing children ?

 

 

 

Land of Missing Children - India

 

 

 

Hindustan Times: India's Missing Children

 


 

India's Stolen Children - 1 of 2 - NewsX

 

 

 

 

India's Stolen Children - 2 of 2 - NewsX

 

 

 

http://www.ndtv.com/video/player/mumbai-kya-mangta/why-is-there-no-national-plan-to-save-india-s-missing-children/238479

 

 

 

http://video.answers.com/missing-children-of-india-516996612

 

 



 

 

PREVIOUS : 13 From Shiv'Allahabad to Varana'Shiva

NEXT : MENU

PRéCéDENT : 13 From Shiv'Allahabad to Varana'Shiva

 SUIVANT : MENU



26/04/2013
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres