GOD is POP /// by Stéphane Guillerme

GOD is POP      ///       by Stéphane Guillerme

La couleur des dieux 2005

Ce livre étant maintenant ÉPUISÉ, tous les sujets ci-dessous se retrouvent dans Dieux et déesses de l'Inde version définitive. Clickez sur cette même phrase pour y accéder.

 

This book being out of stock now, all the topics bellow are found in the latest compilation that you can reach by clicking on this sentence.

Février 2005, je me fais une attaque cardiaque, le téléphone sonne. Claude Bard éditeur des éditions La Musardine m'appelle. Il vient de lancer une nouvelle maison d'édition : Almora, il connait mon travail de recherche graphique et me demande d'illustrer les textes d'un prof de yoga que je connais, Mathieu, rédacteur en chef de la très belle revue de yoga, Infos Yoga. 1 partout, la balle au centre.

A l'hôpital on me colle deux stents en "live", je suis allongé sur cet étroit billard et observe la réparation, simple plomberie qui ne changera pas mes aptitudes à rester surtout assis, mais changera la perspective de ma vie à venir : intégrer au plus le présent et me délecter des instants de création ainsi que de la Création elle-même. Tout un programme dont je n'ai sauté que quelques pages. En voici certaines.

 

Celui qui ne connait pas la couleur des dieux, respire mais ne vit pas.

 

 

 

EXCELLENTE préface de Jacques Vigne, que certains d'entre vous connaissent sûrement. Il nous montre la vaste amplitude de ses capacités analytiques avec maestria. Son texte est plus long que cette page, mais pour pouvoir la lire dans son intégralité il faut avoir le livre .... épuisé. DSL

 

 

 

Mathieu connait bien les faux gourous, les prêcheurs d'Amour qui hébergent dans leur ombre une partie de la violence du monde.

 

 

 

ça peut toujours servir ....

 

Vous n'aviez pas remarqué que Ganesh a une drôle de tête ? ben pourquoi ?

 

Dans le livre sont disséminées des images religieuses plus ou moins rares. Ici un exemple d'image qui ne se trouve que dans un village du sud de l'Inde. Image relativement bizarre, Ganesh étant noir et le rat Mushaka n'y apparaissant pas.

 

La sagesse n'a pas besoin d'un bon sens de l'orientation particulier, juste un peu de dérision suffira.

 

Chuuuut, Vishnou dort, et le sommeil c'est sacré .......comme le reste !!!

 

Un, deux, trois, tout le monde est là.

 

Bénares, le Temple d'Or, connaissez ? non ? alors faut plus attendre, vous vous y rencontrerez peut-être ?

 

- Des 33 millions de dieux hindous, quel est le plus important ? Hein ?
- Mais enfin, dieu c'est dieu !

 

Les vaches broutent, elles sont là, ancrées dans le présent. Nous devrions suivre leur exemple. Pas brouter bien sûr, mais s'inscrire dans notre présent.

 

Pour trouver l'Ultime secret, celui qui vous révèlera à vous-mêmes, pas la peine de pendule, de microscope, de jumelles ou d'ordinateurs ultra-sophistiqués. Une bonne écoute de soi devrait suffire. Essayez !

 

Shirddhi Saï Baba, avatar récent, dont le culte est principalement exercé dans la ville de Shirddhi au Maharashtra. Allez-y, j'ai moi-même fait le détour, vous aurez rarement l'occasion de témoigner d'une telle transe collective.

 

"Il n'est rien de constant si ce n'est le changement".
Le Bouddha, toute une masse de sagesse accessible.
Lisez-en et testez sa puissance qui ne s'estime pas en megatonnes.

 

La force de l'hindouisme, qui refuse tout prosélytisme, tient à sa capacité d'assimilation. Illustrant ces propos une jolie image du sud de l'Inde avec un Jésus de Prague posé sur un lotus (padma), symbole hindou dela beauté, du bonheur et du renouveau perpétuel.

 

 Ce livre étant maintenant ÉPUISÉ, tous les sujets ci-dessous se retrouvent dans Dieux et déesses de l'Inde version définitive. Clickez sur cette même phrase pour y accéder.

 

This book being out of stock now, all the topics bellow are found in the latest compilation that you can reach by clicking on this sentence.

 

 

Quelques critiques :

 

PARIS MATCH / 15 décembre 2005 : "Impossible de trouver plus kitsch. Du rose, des éléphants dorés, des vaches vertes, des femmes avec plusieurs bras et des bijoux partout .....Si vous ignorez la différence entre Vishnou et Krishna, entre Rama et Shiva, c'est le livre idéal qui regroupe les affiches aux couleurs pétantes des divinités indiennes.
Parfait pour se mettre dans l'ambiance avant un voyage au pays de la vache sacrée et de Bollywood."


AVANTAGES / février 2006 : " On craque pour le style Bollywood, contraction entre Bombay et Hollywood. Chansons, films, clips, images aussi que l'on chine dans les bazars indiens. Des divinités à tête d'éléphants, de singe, qui agitent des bras multiples, sont tout bleus ou nous tirent la langue .... ce livre nous présente une savoureuse collection et nous donne quelques pistes pour comprendre un peu ....et donner l'envie d'en savoir plus. On en redemande."

 

NOUVELLES CLéS / n°48 hiver 2005/2006 : "Si l'on aime les légendes de l'Inde et les innombrables représentations et affiches qui les illustrent, voici un album qui présente un choix iconographique très complet et riche, comme se doit, de couleurs chatoyantes !"

 

LE QUOTIDIEN DU MéDECIN / janvier 2006 : "Et on en prend plein la vue avec « la Couleur des dieux. Affiches et légendes de l'Inde », qui présente l'univers graphique religieux du sous-continent dans toute sa diversité : les figures divines de l'hindouisme y côtoient celles de l'islam ou encore du christianisme. Réunies par Stéphane Guillerme et Mathieu, ces affiches épurées à l'extrême ou chargées au possible et qui représentent dieux, sages et madones en tout genre, brouillent les frontières entre religion, art et publicité."

 

LA REVUE DE L'INDE : n° 2 janvier/mars 2006 : "La couverture pourrait faire croire à un catalogue de chromos indiennes pour collectionneurs et fans de curiosités kitsch, presque un livre de mode. Mais pas du tout, ou pas seulement, et plus encore ; car le texte de « Mathieu » prend appui sur les magnifiques images patiemment collectionnées par Stéphane Guillerme au fil de ses nombreux voyages, pour nous offrir en réalité une très sincère initiation à l'esprit de l'Inde. Cela débute par une préface intelligente, instructive et efficace de Jacques Vignes pour une réhabilitation du polythéisme hindou, et c'est parti pour 120 pages de visite du panthéon hindou et indien. De déesses en saints, d'animaux en symboles sacrés, de contes enchanteurs en explications initiatrices, on nous emmène avec douceur et humour à travers les champs innombrables du vécu indien, comme si nous y étions aujourd'hui même et depuis toujours, dépaysé mais pas abandonné, instruits mais pas sermonnés. Bien entendu, on relèvera ici ou là quelques imprécisions et rapprochements interculturels un peu forcés. Mais rien de quoi ternir cet excellent travail, cette généreuse invitation à un voyage multidimensionnel : visuel, imaginaire, intellectuel, et presque intérieur si nous voulons bien nous laisser promener.

 

TERRE DU CIEL / décembre 2005 : "L'Inde offre une pluralité de voies d'accès au divin et, c'est ainsi qu'à côté d'une tradition philosophique subtile de non-dualité, a pu s'y épanouir une des plus colorées et pittoresques représentations d'un panthéon foisonnant à travers les affiches et images de divinités, vendues à tous les coins de rue.
Désarçonnantes pour un Occidental habitué à une certaine austérité dans les représentations du Divin, ces images de divinités sont à première vue les plus kitsch qu'il soit donné de voir, avec leurs couleurs criardes, leurs traits à la fois naïfs et réalistes, leur bestiaire exubérant sur fond de décor bollywoodien. tout est là, dirait-on, pour frapper l'imagination du "petit peuple" et l'incliner à craindre ou à s'émerveiller selon le cas. Mais il faut y regarder de plus près, et c'est ce que propose le livre d'histoires de Mathieu, illustrées par la collection d'affiches de Stéphane Guillerme, avec l'aval, en préface de Jacques Vigne. Plonger dans ces images chamarrées, c'est aller se promener dans les épopées hindoues aussi bien que dans la philosophie la plus épurée, c'est se perdre dans une forêt de symboles, aller à la rencontre de l'humanité des dieux cachée au coeur même de leur divinité. C'est fixer dans son être, par l'image, autrement plus facilement que par l'intellect, les vérités profondes de cette tradition spirituelle où la quête du divin n'a jamais cessé d'être au centre de toute vie humaine.

 

GEO MAGAZINE Hors-série "L'Inde éternelle / fin 2006" :"Plus proche de Bollywood que des miniatures persanes, les couleurs de ces dieux sont criardes à souhait, et c'est là leur charme ! de ce super-kitsch, du saint-sulpicien épicé à l'indienne, il ressort une fantaisie propre à la religiosité du pays. Stéphane Guillerme a eu besoin d'un second volume, "Dieux et déesses de l'Inde" pour présenter l'intégralité de cette collection d'images populaires glanées sac au dos lors de ses voyages en Inde.

 

 

Liens vers mes autres livres et
vers la page "Librairie d'Inde /// Book library about India"
 
https://static.blog4ever.com/2012/11/718617/artfichier_718617_1404912_201211052418995.jpg
https://static.blog4ever.com/2012/11/718617/artfichier_718617_1404650_201211054038706.jpg
 
 
https://static.blog4ever.com/2012/11/718617/artfichier_718617_1403282_201211053647381.jpg
https://static.blog4ever.com/2012/11/718617/artfichier_718617_1403101_201211053419322.jpg
 
https://static.blog4ever.com/2012/11/718617/artfichier_718617_1518444_201212032209461.jpg

 



04/11/2012
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Arts & Design pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres