GOD is POP /// by Stéphane Guillerme

GOD is POP      ///       by Stéphane Guillerme

20 Jeypore pas Jaipur

Small IMG_6014 Vieux palace et terrain de jeux.jpg

 

Le vieux palace et son terrain de jeux  // The old palace and its playground.

 

 

Quatre ans que je n'avais pas mis un ongle à Jeypore, une ville de moyenne importance au sud de l'Orissa, aire géographique au pourcentage élevé de tribaux.
J'y avais déjà passé deux semaines lors d'une traversée Mumbai – Kolkata. J'y avais alors scanné une partie du territoire alentour dans un rayon de 80 kilomètres en compagnie d'Apurba, alors étudiant et en recherche de sensations d'aventure. On a donc passé de bons moments à rechercher des histoires et des photos de tatouage, se perdant sur les routes de campagne, atterrissant dans des villages ancestraux. Je suis de retour à Jeypore et Apurba est là pour m'accueillir en compagnie du Krishna rigolard. Mais cette fois-ci l'aventure n'a pas eu lieu, eux deux aujourd'hui travaillent intensément dans le privé et ceux qui te donnent de l'argent te prennent ton temps. Je suis allé à Koraput, une petite ville voisine, à la rencontre de travailleurs sociaux agissant auprès des tribaux. Autre chemin qui mène à la même histoire. Puis j'ai aussi trainé dans la ville de Jeypore cette fois-ci.
Dans Jeypore, des vestiges anciens il ne reste que quelques traces et savoir compter jusqu'à dix semble suffisant à tous les répertorier. Le vieux palace a été partiellement sauvé en se transformant en école, l'autre partie se dégrade lentement tout comme le kiosque voisin offrant encore de l'ombre tant que ses piliers en décident ainsi. Un peu plus loin, une vieille porte donnant accès à la ville résiste aussi aux assauts du temps et des moussons. Puis quelques autres bâtiments se perdent dans la ville, le reste n'étant plus que parpaing et poussière.
D'autre part l'image d'Epinal qui assimile l'Inde aux délices de la fume seront ici bien désappointés. Ici c'est l'alcool qui règne en maitre, et si certains boivent de l'alcool somme toute buvable, la majorité boit du tord-boyau fait dans la hutte, un truc à te faire décoller Soyouz. Et toute la journée les astronautes de la picole atterrissent lamentablement dans les caniveaux. Non mais, sérieux, lorsqu'un problème de santé et un problème social de cette ampleur s'empare d'une société, celle-ci doit réagir énergiquement. Mais ici comme ailleurs, le régulateur, le politique, est trop occupé à ses propres affaires et à soigner son image pour s'occuper de problèmes triviaux. Le chat n'est pas là et les souris pitanchent. Je pense que l'on a pas à compter sur le politique mais passer des lois ne semblent pas être le boulot le plus difficile, le plus difficile pour le politique (ou le plus facile en général) est juste d'avoir une attitude détachée face à la morale. Enfin voilà, ici ça anticipe bravement la soif. Avis aux astronautes de tous pays !

 

 

Small IMG_6000 Kiosque et palace Jeypore.jpg

 

Le vieux palace et le kiosque.
 

 

Four years that I did not put one of my nail in Jeypore, a middle-size town from south-Orissa, geographical zone filled with tribals.
I spent then two weeks while crossing from Mumbai to Kolkata. I scanned a part of the territory around in company of Apurba, a then studient in search of some thrills of adventure and discovery. So we spent some awesome moments looking for stories and photos of tattoos, getting lost in the remote, landing in ancestral villages. I am back in Jeypore and Apurba is there to welcome me with the friendly although Krishna. But this time, adventure did not come our way, today both of them work intensely in the private sector and the ones who pay you take your time in return. So this time I met some social workers working with tribals in Koraput, the neighbouring town. Different way that leads to the same story. Then I also hanged around Jeypore this time.

 

In this town not much remains of the ancient buildings and knowing how to count till ten should be enough for the inventory. The old palace have been partly restaured to hold a school, the other part is crambelling down slowly as the old kiosque nearby, still offering shades as long as its pillars decide to. A bit further, an old door giving access to the city still resist against the passing days and the monsoon rains. Then a few ther buildings are scattered throughout town, the rest being mostly blocks and dust, not so appealing.
Also the idea that India is the paradise for smokers would be here very disappointed. Here alcohol is the master, and if some of these spirits are somehow drinkable, the majority is a rotgut hut-made, something that would take off any Soyouz. And all day long, the astronauts of extasy end up miserably in the gutter. No but, seriously, when such a problem strikes in a society, it must react promptly. But here as elsewhere, politicians are too busy running their own business and too busy being concerned with their image, no time for these trivial matters. When the cat's away mice get drunk. Sure in many ways we don't have to count on politicians but voting for laws doesn't seem too much of a hard work, the difficult work (or in general the easiest) is just to behave with a certain distance about morality.

So here the guys bravely anticipate the thirst. Worldwide astronauts, take note !

 

 

 Small IMG_6016 Façade palace Jeypore.jpg

 

La façade du vieux palace.

 

 

 

Small IMG_6012 Porte de Jeypore.jpg

 

La vieille porte d`accès à la ville.

 

 

 

Small IMG_6020 Poussins.jpg

 

Une partie du vieux palace a été transformé en école. On y peint des poussins

A part of the palace transformed into a school. They peint chicks.

 

 

 

Small IMG_5941 Hanuman au marché.jpg

 

Hanuman fait son marché // Hanuman does his shopping

 

 

 

Small IMG_5995 Femme Mali Jeypore.jpg

 

De beaux tatouages tribaux dans la ville. Femme Mali // Some beautiful tribal tattoos in town. Mali woman

 

 

 

Small IMG_5993 Anil weds Manju.jpg

 

C`est la saison des mariages et voici une tradition que je n`ai observé a grande échelle qu`en Orissa.

On peint sur la façade de la maison des parents des mariés le prénom des deux époux

It`s the wedding season and here is a tradition I mostly saw on a wide scale only in Orissa.

They peint on the front of both family the names of the newly wed.

 

 

 

Small IMG_6037 Around Jeypore.jpg

 

Les proches environs de Jeypore // The close surroundings of Jeypore

 

 

 

Small IMG_5975 Dans le bus stand de Koraput.jpg

 

Le bus stand de Koraput, repère d`astronautes // The Koraput Bus stand, landmark for astonauts

 

 

 

Small IMG_5964 Dans le bus à Koraput.jpg

 

C`est bien un bus sans vitre, ça va plus vite // It is nice a bus without windows, it goes faster

 

 

 

Small IMG_5979 Du bus à Koraput.jpg

 

Namaste

 

 

 

Small IMG_5938 Carrelage Ganesh.jpg

 

Carrelage Ganesh sur une facade de maisons a Jeypore // Ganesh tile on the fronting of a house in Jeypore

 

 

 

Small IMG_5937 Posters cinéma.jpg


L`amour c`est plein de mystères // Love is full of mysteries

 

 

 

Small IMG_5917 Shamitabh Poster.jpg


Le dernier film de Amitabh Bachchan : Shamitabh // The last Amitabh Bachchan movie : Shamitabh

 

 

 

Small IMG_5915 Orissa cinema Poster.jpg


Le cinéma d`Orissa, Ollywood, est a n`en pas douter un cinéma de distraction.

The Oriya cinema, Ollywood, is without doubt a cinema of entertainment.

 

 

 

Small IMG_5921 Poster cinéma.jpg


Le cinéma telugu franchit la frontière car de nombreux locuteurs de cette langue vivent de ce coté du territoire d`Orissa

The telugu cinema crosses the borders of the Andhra Pradesh state due to the high number of telugu speakers on the oriya side

 

 

 

Small IMG_5924 Panneau peint Jeypore.jpg


J`aime bien ces panneaux encore peint a la main // I like these hoardings still hand-painted

 

 



21/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 40 autres membres