GOD is POP /// by Stéphane Guillerme

GOD is POP      ///       by Stéphane Guillerme

01 Chennai 26/10/2011

 WELCOME TO INDIA

 

https://static.blog4ever.com/2012/11/718617/artfichier_718617_1414489_201211084207521.jpg

 

 Vannakkam à tous, to everybody, a todo el mundo. Et me voici à Chennai, le voyage reprend sous les pluies diluviennes de la mousson, et sous la chaleur des tropiques > adorable temps pour les champignons. Hier c’était la Diwali, fête des Lumières célébrant le retour de Rama et Sita de leur exile dans la forêt. Ça se concrétise par quelques tonnes de poudre expédiées en altitude, illuminant le ciel et la terre, la lumière vainc les ténèbres. Une odeur de poudre s’est répandue sur le pays, une odeur âcre et dense se faufilant jusque dans les poumons. Un parfum de guerre civile emplit l’air de ses cris et de ses bruits. Et cette commémoration ne se limite pas à l’aspect visuel et olfactive des choses, le son est en effet omniprésent, les vibrations des déflagrations, les explosions répétitives proches et éloignées font de ce moment un événement de poids même si quelques personnes y laissent des doigts, et que des enfants travaillent à l’année dans des conditions plus que discutables.
Cette année de plus se joint à la musique le son des pluies de mousson, pluies lourdes et intenses que la chevelure de Shiva aurait du mal à contenir. Cette année la mousson de l’Est a commencé son arrosage avec un mois de retard. Et moi j’arrive tout juste après deux jours de déluge, et j’ai laissé mon ciré en Bretagne. Il fait donc encore très chaud, la vapeur se créant du contact entre le sol chaud et cette pluie « salvatrice » t’enveloppe d’un voile poisseux. Pas forcément agréable:)
Regardez maintenant la photo satellite de la météo d’hier, voyez la masse blanche recouvrant la partie sud de l’Inde, je suis sous la croix rouge, au chaud. La mousson commence et ça durera au moins deux mois. Pas chouette pour le voyageur ayant oublié son ciré.
Et j’allais oublié de parler des moustiques qui semblent apprécier en toutes circonstances mon sang fruité puis qui me font des boutons gros comme une pièce de 5€. Contre ces démangeaisons, deux solutions se proposent à vous : une cigarette allumée portée à quelques centimètres de la peau ou bien ODOMOS, la crème anti-moustique masala, peu onéreuse, que l’on trouve dans de multiples boutiques et qui assume bien mieux son office que beaucoup d’autres produits que l’on trouve en pharmacie par chez nous. Je soupçonne les indiens d’avoir rajouté de la poudre de piment ou du bétel dans leur préparation.

 

 

 

Vannakkam to everybody, à tous, a todo el mundo. Here I am in Chennai, the trip starts again under the heavy diluvian monsoon rains, and as well in a tropical heat, weather that would suits any kind of mushroom. Yesterday was Diwali, the day of Lights celebrating the return home of the prince Rama and her princess Sita, back from years of exil in jungle. So indians blow tons of fireworks on earth and in the air, enlightening the sky, the light beats the darkness. A smell of gunpowder spread throughout the country, dense and acrid that squeezes in till the lungs. A perfume of civil war fulfill the air with screams and noises. And this commemoration not only has a visual and a olfactive impact, sounds and vibrations of detonations are ever-present, the explosions close and far make this moment an exceptional one even if some people get their fingers bursted and that so many kids make these crackers in awful conditions all year through.

This year, over the sounds of explosions stack up the sounds of the heavy monsoon rains that the hair of Shiva would have such a hard time to contain. This year the eastern monsoon came one month late, and I arrive here only two days after the start, and I left my raincoat at home in Brittany, west of France, know for its yearly rains (it's over exagerated though). It's still hot here in Chennai, the steam appears as soon as some rains reach the ground, it wraps you as a piece of meat steam-cooked. Not so pleasant to me :)

Now have a look on the weather report from this local newspaper, watch the satellite picture of India, you see this white thing covering the southern-Eastern part, Tamil Nadu is just under that clouds and I am situated at the spot of the pink cross, at ease !!!

The monsoon starts and it should last two months, not so nice for a traveller whose gear is ideal for travelling Sahara in daytime.

Oh I was about to forget to tell you about mosqutoes that seem to like my sweet blood and that gives me spots as big as a 5 dollar coin. To fight these itches, you have two solutions : briging very close to the skin (without touching it though) a cigarette that you light or ODOMOS, the masala mosquito repellent cream, cheap, that you will find in so many shops and that if much more effective than any mosquito repellent creams or sprays that you will fing in westerns pharmacies. I suspect indians to add chilly powder or betel nuts powder in that cream.

 

 

 

 la photo satellite de la météo d’hier, voyez la masse blanche recouvrant la partie sud de l’Inde, je suis sous la croix rose, au chaud. La mousson commence et ça durera au moins deux mois. Pas chouette pour le voyageur ayant oublié son ciré.

 

 

https://static.blog4ever.com/2012/11/718617/artfichier_718617_1414492_201211084351529.jpg

 

Mousson à Chennai ..... Chennai monsoon

 

 

https://static.blog4ever.com/2012/11/718617/artfichier_718617_1414493_201211084414615.jpg

 

Mousson à Chennai ..... Chennai monsoon

 

 

 

 Diwali à Chennai  ///  Diwali in Chennai

 

 

 

 Diwali à Chennai  ///  Diwali in Chennai

 

 

 

 

 Diwali à Chennai  ///  Diwali in Chennai

 

 

 

 Diwali à Chennai  ///  Diwali in Chennai

 

 

 

Diwali à Chennai  ///  Diwali in Chennai

 

 

Et voici un autre lien sur la Diwali, article que j'ai écrit pour GEO magazine à propos du lien qui unit la Diwali et l'industrie du pétard à mèche et autres feux d'artifice. Clickez ICI.

 

And another link towards an article I wrote for GEO magazine that shows the link between the Diwali and the industries of fireworks and firecrackers. Click HERE.

 

 

Et voici une petite série d'affiches de la Diwali que l'on rencontre sur les murs de l'Inde dans cette période de l'année. Vous pouvez aussi en voir plus en cliquant ICI.

 

Here is a little série of fireworks adverts that you can see stuck on the walls of India during this Diwali festival. You can see more by clicking HERE.

 

 

 

 

 

 

NEXT : 02 Vijay does the show

 

SUIVANT : 02 Vijay fait son cinéma tamil



08/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Arts & Design pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres