GOD is POP /// by Stéphane Guillerme

GOD is POP      ///       by Stéphane Guillerme

08 Baneshwar mela 16 / 02 / 2011

 

Cliquez dessus pour l'agrandir  //  Click on the picture for enlargement

 

Me voici au sud d`Udaipur, 500 Kms au sud de Bikaner. Je viens d`apprendre qu`il y avait une mela importante, petite soeur de la fameuse Kumbh mela, la Baneshwar mela, dans un cadre magnifique et très singulier, une île aux confluents de trois rivières. C`est normalement une "Tribal mela", les tribaux n`étant pas des adivasis mais des indiens des campagnes environnantes et comme on est aux frontières du Rajasthan, du Madhya Pradesh et du Gujerat, c`est un mélange coloré plutôt unique. j`y ai déjà vu hier environ 8 tatoueurs de rue. Je me suis précipité mais les festivités commencent dans 2 jours et déjà tout une faune s`est rassemblée sur l`île pour y prendre place : pèlerins, forains, vendeurs ambulants. Un melting pot qui n`a rien a envier a l`ecclectisme des mégapoles. A vrai dire sous certains angles j`ai l`impression de traîner dans un festival rempli de membres de la famille Adams. J`ai aussi l`impression d`être LE tribal à voir. Cette cohue n`a pas du voir bien souvent des FIRANGES (étrangers) et je ne passe malheureusement pas inaperçu.

En attendant je me balade dans le village voisin où je me suis trouvé un autre hôtel immonde. Ahhhh Home sweet home, I miss you !!!!!!!!!!!
Sur la photo, la rue où je suis, la fenêtre de ma chambre étant au premier, le carré marron. Tout ce qui ne tue pas, renforce. Et puis ça fait de belles photos de vacances, non ?!
 
La rue centrale de Sabla / Sabla central street
.
.
 
L'arrivée sur l'île / Just about to cross the bridge
.
.
 
Traversée du pont / Crossing the bridge
.
.
Les manèges aléatoires / The dodgy merry-go-rounds
.
.
Le gros bordel / The big mess
.
.
Le gros bordel / The big mess
.
.
Les grands manèges / The merry-go-rounds
.
.
.
.
C`était le gros bordel, une grosse foire religieuse ou le sacré fusionnait avec le profane dans un fracas global, dans une poussière envahissante qui te rappelle que tu es poussière et y retournera. La population des environs s`est déplacée dans des conditions difficiles, à pied, dans des bus disloqués à la limite de l`explosion. Ils veulent VOIR et ÊTRE VU des dieux et de son messager (un jeune gourou de l`endroit qui m`a très aimablement reçu, les indiens environnants me regardaient bizarrement et avec une certaine insistance). Ce VOIR et ÊTRE VU des dieux s`appelle dans l`Inde hindou : un darshan. Ils viennent donc pour un darshan, pour un tour de manège, pour jouer et éventuellement avoir le droit .... de rejouer. YOUPIE.
C`est la Baneswar mela, dans le sud du Rajasthan, perdu au milieu des champs arides, 3 rivières et une île.
Ils étaient environ 500.000 à se déplacer, et moi et moi et moi.
 
 
.
.
.
.
.
Beneshwar mela, grosse fête religieuse ayant lieu lors de la Magh Poornima (la pleine lune de ce mois lunaire). Au milieu de l'effervescence religieuse on croisera un dentiste de rue devant restaurer une bonne dizaine de bouches par jour pour nourrir sa famille, un tatoueur de rue disséminant de nombreuses maladies par une approche douteuse de son art, des vendeurs de rue omniprésents sur la foire. Un délice, un rêve, une fiction aussi !!

Beneshwar mela, big holy pilgrimage being held during Magh Poornima (the full moon of that lunar month). In the midth of this holy thrill yoy'll pass by a street dentist who needs to fix about 10 mouths a day to feed his family, a street tattooist who spread all over many diseases by his weird sense of hygiene, some streets vendors are just everywhere. A delight, a dream, a fiction too !!!
 
 
Dentiste de rue lors de la méla. Une fois encore ce sont des membres de la communauté sikh comme l'atteste le chignon sur le haut de la tête du fils de la maisonée, ainsi que les deux symboles peints de chaque côté de la bouche. Ces symboles penjabis ressemblant à un 13 signifient EK OMKAR, Un seul dieu. Très sikh penjabi.

Street dentist during the mela. Once again they are members of the sikh community revealed by the hair cut of the boy with blue-yellow striped sweater
 
 
 
Vendeurs de rue lors de la mela.
Street vendors during the holy fair.
 
 
 
Tatoueur de rue. Ils vont de fêtes en fêtes et pratiquent un tatouage plutôt râté et loin de se pratiquer en milieu stérile. Attention danger !!!
Street tattooist. They go from fair to fair, practcing an ugly kind of tattoos, and far from any sterile standards. Warning danger !!!
 
.
.
.
.
.
.
 

 



12/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 42 autres membres